Imprimer cette page
 
   
 
Préface
 

 

 

 

 

 

 

 


Pour apprendre à regarder la ville moderne

L’intérêt pour l'architecture contemporaine n’est sans doute pas la principale motivation des visiteurs de notre ville.

Neuchâtel est plus connue pour ses vieilles pierres, son lac et ses bois que pour le béton, le verre et le métal de ses édifices modernes. Rien d’étonnant dès lors à ce que les premiers efforts de mise en valeur du patrimoine communal aient porté sur son centre historique et sur ses forêts, que le visiteur autant que l’indigène sont invités à découvrir au long de promenades touristiques et de sentiers didactiques. Si présenter la place des Halles ou la forêt de Chaumont nécessite du talent, il n’est pas besoin de grands efforts pour les faire aimer. Faire apprécier l’architecture contemporaine est une démarche plus ardue. Dans l’art comme dans la construction, le passé bénéficie d’un avantage sur le présent. L’âge est une valeur sûre que l’on considère facilement comme assurance de qualité. Le fait que notre époque ait vu les paysages urbains s’orner de nombreuses verrues à l’architecture médiocre n’y est pas pour rien et conduit chez certains au rejet de tout ce qui n’est pas en pierre de taille.

La popularité encore trop limitée de l’architecture contemporaine ne rend que plus nécessaire de l’expliquer et de mettre en valeur les édifices de qualité dont elle a enrichi notre ville. Un guide comme celui-ci n’est donc pas destiné en premier lieu aux spécialistes. Il devrait avant tout intéresser les habitants du lieu qui bien souvent côtoient des bâtiments contemporains sans plus leur prêter attention; il devrait aussi séduire le touriste désireux de connaître la ville au delà des décors de cartes postales. Apprendre ou réapprendre à regarder des éléments marquants que ce siècle a disposés dans la cité: voilà ce que devrait permettre le travail de présentation et de mise en valeur ici accompli. Pour le visiteur disposé à sortir des sentiers battus, cet opuscule sera un guide vers d’intéressantes découvertes au travers des étapes récentes du développement urbain.

Notre ville s’est récemment enrichie de réalisations marquantes tant d’un point de vue architectural qu’urbanistique: office fédéral de la statistique, théâtre du Passage, centre Dürrenmatt, faculté des sciences, puis nouvel hôpital Pourtalès, qui contribuent à rénover l’image de Neuchâtel. Ce sont naturellement ces édifices vedettes qui attirent l’attention. D’autres, plus modestes ou moins spectaculaires, méritent également la visite. Ce guide, par le choix éclectique des bâtiments présentés, permet d’apprécier l’architecture contemporaine aussi bien lorsqu’elle prétend à l’expression monumentale qu’à la simplicité fonctionnelle ou à l’expérimentation avant-gardiste. Puisse-t-il contribuer à faire aimer la ville d’aujourd’hui. Nous vous souhaitons de plaisantes découvertes.

Pierre Bonhôte
Conseiller communal,
directeur de l’urbanisme